En marge de leur Assemblée générale qui s'est deroulée les 16,17 et 18 mai 2014, les CMR ont organisé une table ronde, le samedi 17 mai 2014 sur le thème de "La musique à l'école et le musicien intervenant".

Plébiscitée pour ses vertus propres comme pour ses effets induits sur la réussite scolaire, l'éducation culturelle et artistique constitue une mission prioritaire commune des ministères chargés de l'Education nationale et de la Culture. Acteurs de longue date de l'éducation musicale au sein des écoles, les CMR s'associent à cette dynamique et ont proposé, le samedi 17 mai 2014, une table ronde sur le thème de "la musique à l'école et le musicien intervenant". Ce temps d'échange, ouvert à nos partenaires -associations et collectivités- et à l'ensemble des acteurs de l'éducation à l'école, a permi de mener une réflxion sur le métier de musicien intervenant et ses possibles évolutions.

Quel peut-être le rôle du musicien intervenant dans la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires, que pourront impliquer pour ces professionnels la redéfinition en cours des programmes scolaires? Quelle place à l'avenir pour la musique dans les programmes scolaires?

Pour aborder ces questions, trois acteurs majeurs de cette thématique étaient présents : Alain Desseigne, directeur du CFMI de Lyon et Président du conseil des CFMI, Vincent Maestracci, inspecteur général de l'éducation nationale, doyen du groupe "Enseignements et éducation artistiques" et Alain Loiseau, Chef de l'inspection de la création artistique au Ministère de la Culture et de la Communication, ainsi que Déborah Münzer, maire adjointe à la culture de la ville de Nogent-sur-Marne.